Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 09:32

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bienvenue sur Yoga et compagnie
Timbre posture cobraMode d'emploi pour accéder à un article ou un thème particulier :

Clic dans la colonne de droite sur un lien dans archives, articles récents ou catégories.

clic : ATELIER Méditation _relaxation dates-horaires-2014-15

clic :yoga-a-bruxelles-proximite-montgomery-2014-2015

Clic : Liste de tous les articles et vidéos de 2009 à 2013

La mission du Yogi est d'entretenir la joie sur la terre" Philippe Djoharikian

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

   Expérience personnelle avec le MSM et/ou DMSO !

(Attention, je ne parle pas du MMS, qui est très efficace aussi, mais c'est autre chose !  

 

Je trainais depuis des mois une douleur dans le bras… l'épaule…  Ce genre de douleur avait dégénéré en ce que l'on appelle aujourd'hui, l"épaule gelée" (périarthrite).  Douleur insupportable qui avait nécessité une injection de cortisone. Je n'avais jamais eu  de problème de ce genre auparavant. Je n'y connaissais donc rien !    Cette douleur est réapparue un an  plus tard. Cette fois, je voulais éviter à tout prix qu'elle augmente et 'rebelotte'; cortisone !  Avec la cortisone, le  Résultat est rapide,  certes, mais les effets secondaires sont très néfastes pour la santé des os (ostéoporose).

A cause de  cela, il n'est vraiment pas conseillé de faire  plus de 3 injections !  Après cela on vous proposera l'opération comme 'solution' .... Ce que je veux auss éviter !
 

Mon médecin me préconise  de prendre de 'l'ostéoplus- tendoactive' (Remède naturel soit dit en passant) .... Je le prends.  Les remèdes sont magiques... .  En relativement peu de temps, la douleur diminue et le mal disparait plus tard complètement.  Aucuns effets secondaires indésirables.

J'ai continué à prendre, de temps en temps, 'osteoplus-max' .

Quelques mois plus tard,  je découvre et m’informe (par hasard) sur le DMSO.  Je suis toujours passionnée de découvrir de nouvelles approches en matière de santé naturelle.  Je lis divers documents sur le DMSO.  Je me procure du DMSO afin d'en avoir disponible dans ma pharmacie familiale en cas de besoin.  

Et voilà qu'un jour,  le tilt se fait.  Je me pose la question : Le remède 'magique' contre la douleur articulaire dans l'épaule/périarthrite que j'ai pris  ?...Y aurait-il du DMSO dedans...? ....  Je fais des recherches.  Résultat : Oui, il y a du MSM dans l'osteoplus-max'.  Le MSM, est à peu  près la même chose que le DMSO; ....Question de mots et d'emballage !  C'est à base de souffre.   Le truc, c'est que " l'osteoplus, max", est beaucoup plus onéreux que le DMSO !  A choisir, évidemment je préfère le DMSO (en gel, application sur la peau) ! 

Voilà la ficelle pour les Yogis et Yoginis que nous sommes, et tous les autres, qui veulent être libre de leurs mouvements et bien dans leur corps.  Pour tous ceux qui cherchent à se soigner naturellement, facilement et efficacement. 

Entre temps, j'ai aussi  appris que des observations et relevés scientifiques sur 'une  'certaine pollution atmosphérique’ qui retombe sur la terre, les cultures, les humains,  à cause des chemtrails des avions,  serait la cause des douleurs articulaires 'anormales', de nos jours.  Il y aurait une substance chimique nocive qui attaque les articulations.  La chose a été vérifiée par des scientifiques qui ont fait des relevés sur les terrain. Il y a une vague inhabituelle de personnes qui se plaignent (à leurs médecins) de douleurs articulaires chroniques et/ou aigues de l'épaule et autres articulations...Même des jeunes !

  Mon sentiment est que nous sommes tellement habituer à 'souffrir' que nous 'croyons' que c'est 'normal',  qu'il n'y a pas de solution, si ce n'est une opération ! ...Et l'opération ne résout pas toujours tout, ... De ce que j'ai déjà entendu autour de moi !

Personnellement, je cherche toujours à éviter ce genre d'intervention agressive pour les cellules, et donc, je m'informe et préviens plutôt que 'guérir' de façon lourde.   Je m'ouvre et j'expérimente d'autres choses. L'adage : 'qui cherche trouve'  me réussit'.  Et chercher est 'passionnant'. 

Mais là, c'est à chacun de faire la démarche de prendre en main sa santé.  De faire confiance à la guidance de sa vie.  De demander  à l'univers, et de choisir la thérapeutique qui lui conviens.

Quelque part, tout est dans le choix personnel que l’on fait !  Néanmoins, je suis quelques part attristée lorque je vois quelqu'un qui souffre depuis longtemps... Et que peut-être une solution simple et naturelle est possible, si seulement il/elle voulait bien chercher, essayer et s'ouvrir à la guérison !  

Oser découvrir le nouveau, et l'inconnu, doucement, en tatonnant et en s'écoutant !

Véronique

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Il est vraiment conseillé de bien lire tout l'article ci-dessous, avec le mode d'emploi et les applications, avant d'utiliser le DMSO en liquide, crème ou gel.  Je sais, il est long, mais il en vaut la chandelle.  Une fois qu'on ' SAIT',  on peut utiliser le DMSO, comme une simple aspirine... Mais pas oralement,  ....Comme crème ou gel sur la peau, qui est immédiatement absorbée par la peau. 

J'ai gardé le titre original de l'article  ci-dessous. Cependant, je préciserais que je n'aime pas tellement le mot 'miracle'.  Car le plus grand et vrai miracle, c'est le miracle de la vie. C'est la vie qui guéris. 

Et aussi, le mot 'miracle'  prête à beaucoup d'interprétations différentes et de confusion.  Ce qui peut réussir à l'un, ne réussira peut-être pas à l'autre. La seule façon de se faire une idée valable, c'est de tester. Le test, ici,  ne coûte du reste pas cher, et est sans risque.  Les Yoguis sont des gens d'expériences, et pas des 'croyants' aveugles.  Qui n'essaye rien de nouveau, n'a rien de nouveau !

 

Un médecin et un chirurgien (à l'esprit ouvert), à qui ma mère a demandé si le DMSO (en gel) était bon pour elle,  pour soulager de grosses douleurs dans le dos (Elle a + de 80 ans), lui ont tous deux répondus que cela lui ferait le plus grand bien !   J'étais étonnée qu'ils connaissaient le DMSO ! Elle en a appliqué 3 x par jour.  Après trois jours, elle me dit que cela va mieux. Après 3-4 semaines, elle retournait dans son potager !

Personnellement, j'utilise maintenant le DMSO en gel lorsque je ressens un début de douleur articulaire à l'épaule ou au genou.  Depuis que je fais cela, toutes douleurs plus intenses sont stoppées.  En entretien et prévention, par période, je met après ma douche, un peu de DMSO, sur les genoux et l'épaules. Un tout petit peu. Puis j'humidifie avec un peu d'eau, pour éviter la sensation de picotement du DMSO. 

Véronique

   

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

DMSO, la vraie solution miracle

Gabriela Segura, M.D.
The Dot Connector Magazine
lun., 01 nov. 2010 00:00 CDT

 

Traduction : SOTT .  

Article paru dans
The Dot Connector Magazine n°12 de nov-déc. 2010

Le DMSO est un antalgique efficace, il bloque les fibres nerveuses conductrices à l'origine de la douleur. Il réduit l'inflammation et le gonflement en éliminant les produits chimiques inflammatoires. Il augmente l'apport de sang vers une blessure en dilatant les vaisseaux sanguins et il augmente l'apport d'oxygène en réduisant la viscosité des plaquettes sanguines. Il stimule le processus de guérison ce qui le rend utile face à tous les maux.
C'est l'un des chasseurs de radicaux libres connu de l'homme les plus efficaces si ce n'est le plus efficace.


En 1866, Alexander Saytzeff, un scientifique russe, isolait un composé chimique particulièrement curieux. Il était cristallin, inodore, non-toxique et avait le goût de l'ail. A cette époque, Saytzeff ne pouvait prédire que, tout au long de son histoire médicale, sa découverte allait être l'objet d'une vaste controverse, qu'elle serait testée dans des milliers d'études et qu'elle allait constituer un remède miraculeux pour nombre de patients.
Je vous parle du diméthyl sulfoxyde (DMSO), un composé soufré organique qui était utilisé comme solvant industriel jusqu'à ce que ses propriétés médicales soient découvertes en 1963 par une équipe de recherche dirigée par le docteur Stanley W. Jacob.

Le DMSO est un produit dérivé du processus de fabrication de la pâte à papier kraft (« procédé au sulfate ») qui permet de transformer le bois en pulpe constituée de fibre de cellulose quasiment pure. Aussi industriel que cela puisse paraître, ce procédé se résume à un traitement des copeaux de bois avec un mélange d'hydroxyde de sodium (NaOH) et de sulfure de sodium (Na2S), connu sous le nom de « liqueur blanche », qui permet de briser les liens entre la lignine (du latin lignum, signifiant bois) et la cellulose.

Le DMSO permet de traiter les douleurs, brûlures, acné, arthrite, arriération mentale, AVC, amyloïdes, traumatismes crâniens, sclérodermies ; il soigne les maux de dents, les maux de tête, les hémorroïdes, les douleurs musculaires ; il prévient les paralysies découlant d'une lésion de la moelle épinière, il assouplit les cicatrices. En fait le DMSO permet de traiter plus de 300 maladies et son usage est sans risque. Vous pourriez penser qu'un composé avec autant d'usages et de bienfaits est automatiquement suspect, mais un examen approfondi de ses propriétés et des données publiées vont faire la lumière sur cette substance miraculeuse.


Le soufre : l'élément de la vie

Le DMSO est un produit intermédiaire d'un cycle soufre global qui distribue du soufre bio disponible dans tous les animaux et végétaux (Parcell, 2002). Les composés soufrés se trouvent dans toutes les cellules de l'organisme et sont indispensables à la vie, ils sont nécessaires à bon nombre de réactions chimiques liées à la détoxication des médicaments et autres toxines nocives, et ils ont des applications cliniques potentielles dans le traitement de nombreuses maladies comme la dépression, la fibromyalgie, l'arthrite, la cystite interstitielle, les blessures d'effort, l'insuffisance cardiaque congestive, les diabètes, le cancer, et le SIDA (Parcell, 2002) Parmi les composés soufrés, le DMSO est probablement celui qui a la plus grande étendue et le plus grand nombre d'applications thérapeutiques jamais montrées pour tout autre produit chimique. Il a environ 40 propriétés pharmacologiques qui peuvent être bénéfiques à titre de prévention, soulagement ou régression de nombreuses maladies (Morton, 1993)

Un patient s'est plaint d'un terrible mal de tête au Dr Jacob, qui l'a autorisé à utiliser du DMSO en application locale après avoir entendu parler de ses propriétés. En quelques minutes le mal de tête avait disparu, puis il est revenu quatre heures plus tard, il a totalement disparu après une deuxième application de DMSO. On l'utilise parfois pour un problème et il en résout un autre. Appliqué sur des boutons de fièvre, il a débarrassé une patiente de sa sinusite en quelques minutes. Une femme touchée par un AVC à découvert qu'après application de DMSO pour une mâchoire douloureuse elle pouvait écrire avec sa main paralysée et mieux marcher (Haley, 2000)

 

Propriétés thérapeutiques

Le DMSO est un antalgique efficace, il bloque les fibres nerveuses conductrices à l'origine de la douleur. Il réduit l'inflammation et le gonflement en éliminant les produits chimiques inflammatoires. Il augmente l'apport de sang vers une blessure en dilatant les vaisseaux sanguins et il augmente l'apport d'oxygène en réduisant la viscosité des plaquettes sanguines. Il stimule le processus de guérison ce qui le rend utile face à tous les maux. C'est l'un des chasseurs de radicaux libres connu de l'homme les plus efficaces si ce n'est le plus efficace. Il s'agit d'un mécanisme crucial car dans notre organisme certaines molécules disposent d'électrons célibataires ce qui les rend instables et peut les faire détruire des cellules. Le DMSO se lie à ces molécules et puis laisse l'organisme éliminer ce composé.

 

 

Dr-Jacob-travaillant-avec-le-DMSO--Annees-1960.pngEn outre, le DMSO traverse aisément la peau et la barrière hémato-encéphalique, il pénètre dans les tissus et entre dans le sang. De plus, le DMSO protège les cellules de dégâts d'origine mécanique (compression, choc...) et au fil du temps des doses de moins en moins élevées sont nécessaires pour obtenir des résultats à contrario d'un grand nombre de molécules pharmaceutiques où des doses croissantes sont nécessaires. Il a un effet calmant sur le système nerveux central et, lorsqu'il est absorbé par la peau, il atteint toutes les parties du corps, y compris le cerveau. Ainsi quand le DMSO est appliqué sur une zone, il a souvent un effet antalgique dans d'autres zones en raison de son effet systémique.

Il agit comme transporteur d'autre substances et médicaments et il accroît également leurs effets. En fait, certains médicaments dissous dans le DMSO, comme les corticoïdes, antibiotiques, insuline, peuvent être utilisés à des doses plus faibles sans réduire leur efficacité thérapeutique et en réduisant considérablement leurs effets secondaires. De plus ces médicaments pourront traverser la barrière hémato-encéphalique qui est généralement impénétrable.

Le DMSO stimule l'excrétion urinaire et agit comme relaxant musculaire. Il stimule le système immunitaire, accroît la production de globules blancs et de macrophages qui détruisent les corps étrangers et pathogènes qui se trouvent dans notre organisme. Il a également des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques. De plus, le DMSO augmente la perméabilité des membranes cellulaires, ce qui permet l'expulsion des toxines de la zone intracellullaire.

Le DMSO a des propriétés de radioprotection contre les effets mutagènes et parfois létaux des rayons X sur les cellules, le système cellulaire et l'organisme dans son ensemble. Il a aussi des propriétés cryoprotectives, c'est-à-dire qu'il protège des blessures dues au froid.

Il a également été démontré que le DMSO a des propriétés de cholinestérase (Sams, 1967), en d'autres termes, il inhibe une enzyme qui détruit l'acétylcholine, ce qui augmente les concentrations et la durée d'action de cet important neuro transmetteur. L'acétylcholine est impliquée dans le processus d'apprentissage et la mémoire, elle a aussi un effet calmant et relaxant. L'acétylcholine joue également un rôle essentiel dans la régulation du système immunitaire dans le cadre d'une poussée d'inflammation dans l'organisme.

En tant que source de soufre, le DMSO aide à détoxiquer les métaux lourds. Le soufre se lie aux métaux lourds toxiques (mercure, plomb, aluminium, cadmium, arsenic, nickel) et les élimine à travers les urines, les selles et la transpiration.

 
Mise en perspective

Dans les années 60, les recherches sur l'effet du DMSO sur les êtres humains ont été temporairement suspendues lorsqu'il a été découvert que certains animaux traités au DMSO connaissaient des altérations au niveau du cristallin. Certaines de ces altérations ressemblaient à celles constatées chez les chiens vieillissants (Gordon, 1967), mais néanmoins, les recherches ont été progressivement relancées après qu'aucune preuve de vieillissement du cristallin n'a été trouvée chez l'Homme. Comme Daniel Haley le rapporte dans son livre Politics in Healing (La Politique dans le domaine de la santé) : « les essais menés sur les lapins, chiens, et cochons (mais pas sur les humains) ont révélé certains problèmes. L'administration quotidienne pendant 6 mois de quantités de DMSO dix fois supérieures aux doses maximales pour les humains a provoqué des altérations mineures au niveau du cristallin des animaux, altérations suffisantes pour induire une légère myopie. L'altération du cristallin ne fut pas suffisante pour gêner les chiens pendant la course - ils n'ont pas percuté d'obstacles - et dans certains cas les altérations ont disparu après l'arrêt de l'administration de doses massives de DMSO. Aucun essai, réalisé à l'époque ou depuis lors n'a provoqué de cataracte, que ce soit chez l'animal ou chez l'Homme » (Haley, 2000).

En fait, le DMSO est efficace pour traiter la dégénérescence maculaire et le syndrome rétinien, qui sont tous deux des affections oculaires. Cette efficacité a été découverte chez des patients souffrant de retinitis pigmentosa, une affection rétinienne et qui prenaient du DMSO pour soigner des troubles musculosquelettiques. Ils ont remarqué que leur vision s'améliorait et certains ont obtenu des résultats remarquables (Morton, 1973).

En ce qui concerne les yeux, les preuves concernant le DMSO sont presque diamétralement opposées. Quand plusieurs patients traité avec du DMSO pour des problèmes musculaires rapportèrent au Dr. Jacob que leur vue s'était améliorée, il les envoya vers le Dr. Robert O. Hill, ophtalmologue à l'école médicale de l'université de l'Oregon. Confirmant ces améliorations, le Dr. Hill commença ses propres recherches sur le DMSO (après qu'il fut établi que, chez l'Homme, le DMSO ne provoquait pas d'altération du cristallin). Ses recherches démontrèrent que des gouttes contenant 50% de DMSO étaient efficaces contre la retinitis pigmentosa et la dégénérescence maculaire, et il présenta ses résultats au cours du symposium de l'Académie des Sciences de New York en 1971 (Haley, 2000).

En revanche, aux États-Unis le nombre de morts dues aux médicaments est estimé à 200 000 par an, ce qui en fait la troisième ou quatrième cause de mortalité (Pezzalla, 2005). Chaque année aux États-Unis, même des antalgiques courants comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) dont font partie l' Advil, le Motrin, l'Aleve et l'aspirine sont responsables de 7 600 décès et 76 000 hospitalisations selon les estimations (Tamblyn et al, 1997). Lorsqu'on prend ces chiffres en considération, on peut déclarer sans hésitation que le DMSO fait actuellement partie des substances les plus sûres. En fait le test classique de toxicité appelé LD-50 mesure la dose létale (DL) à partir de laquelle la moitié des animaux du groupe test meurent. Le test LD-50 pour l'aspirine et pour le DMSO montre que l'aspirine est 7 fois plus toxique que le DMSO (Haley, 2000).

Guide synthétique et maladies

 

 

DMSO-pots.png


Le DMSO, sous la forme de gel, de crème ou de liquide, est généralement appliqué sur la peau. On peut également le boire (pas vraiment conseillé) ou le prendre par voie intraveineuse, dans de nombreux cas combiné avec d'autres médicaments. Il peut également être administré de manière sous-cutanée, intramusculaire, intrapéritoniale, intrathécale, il peut être inhalé, administré dans les yeux, sur les muqueuses ou dans la vessie. Les concentrations et les dosages varient grandement.
Si vous avez simplement une blessure ou une douleur, appliquez localement.

Ne le buvez pas. Ce mode d'administration est destiné à une détoxication profonde et autres problèmes internes. Si vous utilisez une crème de DMSO parfumée à la rose, il sera probablement impossible de sentir l'odeur de l'ail.


Pour la prise orale, la dose typique est d'une cuillère à café de DMSO à 70% par jour (Morton, 1993). Mais, étant donné que le DMSO peut provoquer des réactions à la détoxication et que son excrétion totale peut prendre plusieurs jours, il vaut mieux le prendre qu'une seule fois par semaine. Commencez avec une demi- cuillère à café de DMSO à 50% et augmentez les doses jusqu'à une cuillère à café entière de DMSO à 70% seulement si les réactions de détoxication sont bien tolérées.

Lorsque vous utilisez du DMSO liquide en application locale, laissez le sécher pendant 20 à 30 minutes avant de vous essuyez. Avant une application locale de DMSO vérifiez que la zone à traiter est propre, sèche et qu'elle n'est pas écorchée. Le visage et la nuque sont plus sensibles au DMSO, utilisez du DMSO à 50% au maximum. Pour les applications locales où la circulation sanguine est limitée, ne dépassez pas 70% de concentration. Lorsque vous appliquez du DMSO dont la concentration est comprise entre 60 et 90%, vous pouvez ressentir chaleur, rougissements, démangeaisons et parfois des urticaires locaux peuvent apparaître. Ces symptômes disparaissent généralement après une ou deux heures et l'usage d'aloe vera, en gel ou crème permet de traiter/prévenir ces effets. Lorsque vous appliquez du DMSO dont la concentration est comprise entre 60 et 90% sur la paume de vos mains, elles peuvent se rider et rester dans cet état pendant quelques semaines.

 

Mon frère a appliqué du DMSO en gel (70% de DMSO et 30% d'aloe vera) sur ses épaules et sur le bas de sa nuque car il ressentait des douleurs/raideurs musculaires dans cette région, cela a provoqué des rougeurs/irritations pendant quelques heures, mais les douleurs ont également diminué...  

 

Ma grand-mère souffre d'arthrite rhumatoïde qui fait gonfler ses jambes et provoque des douleurs permanentes, Je lui ai fait appliquer le même gel au DMSO, et après 2 ou 3 jours d'application quotidienne, 90% des gonflements avaient disparu, et je pense qu'après 4-5 jours ils avaient totalement disparu, et elle a dit que les douleurs avaient également diminué... Michael Shatskiy, Los Angeles, Californie, Etats-Unis.

 

Les patients souffrant de douleurs chroniques doivent appliquer le DMSO pendant 6 semaines avant de pouvoir noter des changements, mais nombre de patients ont perçu une amélioration supérieure à toutes les autres thérapies. En, général plus la maladie est chronique, plus le traitement au DMSO sera long avant d'être palliatif (Steinberg, 1967)

Les problèmes de santé courants pour lesquels des gens se feront des applications locales de DMSO à la maison sont des blessures et des inflammations musculosquelettaires. Plus le DMSO est utilisé tôt, plus les résultats sont marqués. Une solution de DMSO à 70% mélangé à 8-12 ml d'eau, appliqué sur et largement autour de la blessure au moins trois fois par jour permet de guérir 80% des patients.

 

  ....suite pages suivantes :

DMSO (suite) : La vraie solution miracle 

 

 

Source et traduction :Site : http://fr.sott.net/articles/show/3150-DMSO-la-vraie-solution-miracle

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

 

 

Liste des articles par catégorie :
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véronique 30/01/2016 14:06

Bonjour,
Il est en effet difficile de trouver du gel avec du DMSO en Europe étant les lois restrictives. On en trouve cependant sur amazone, venant des États Unis. Ou alors un gel de MSM,(souffre organique) peux se trouver en Europe (France) par internet, souvent utilisé par les vétérinaire. Il y a la marque 'horse master- MSM ultra pure' . Elle est sous forme cristallisée. Il vous suffit alors de la mélanger à, par exemple, de l'huile de coco biologique, Bonne recherche, Véronique
.

alexandre 30/01/2016 10:36

bonjour,
pouvez vous me dire ou vous avez trouver du gel avec du dmso, souffrant d une petite hernie discale j aimerais l essayer merci. belle journee

Bbinou 20/04/2014 13:54

correction: appliquer sur une peau non écorchée, comment faire en cas de plaie, pour soulager la douleur?

véronique 20/04/2014 19:37

....Donc, ne pas utiliser comme un désinfectant classique ! (Il y a avait une erreur de frappe)
Bien à vous,

Véronique 20/04/2014 19:33

Oui, je comprends bien votre impression de contradiction. Je vais être plus claire. En fait, il faut toujours nettoyer la zone avant d'appliquer, et ne pas mettre SUR une zone écorchée, mais autour, sans toucher directement la blessure ouverte, car cela pourrait être désagréable, picoter, voire douloureux. Donc ne pas utiliser à utiliser comme un désinfectant classique. Si vous mettez du DMSO autour d'une blessure ouverte, veiller à bien humidifier, tamponner régulièrement la zone, surtout s'il y a une petite gêne, tel que picotement....

Bbinou 20/04/2014 13:52

Bonjour, vous dites qu'il est indiqué pour les plaies, puis qu'ils ne faut pas l'appliquer sur une peau non "écorchée", il y a une contradiction où quelque chose m'échappe?

Présentation

  • : yoga et compagnie
  • yoga et compagnie
  • : Choix d’articles et vidéos qui tournent autour du bien-être du corps, de l’âme et de l’esprit : Esprit du Yoga et art de vivre. Invitation à une réforme personnelle, pour amorcer le changement que tout le monde attend ! C'est maintenant que cela se passe.
  • Contact

Recherche

Liens