Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 11:21

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

       Bienvenue sur Yoga et compagnie                                                    Timbre posture cobra          Clic ici pour :  Accueil

 


                    Clic : Liste de tous les articles et vidéos 


     Clic :  Yoga à Bruxelles - Proximité Montgomery - 2012-2013

 

 

Mode d'emploi Pour votre information, ce site est un 'blog' !!!  C'est à dire que chaque fois que je poste un nouvel article, il apparait en tête... Donc, 'l'accueil'  se trouve maintenant...à la queue !  Et les autres articles se suivent les uns après les autres.  Pour accéder à un article précis, il faut aller sur un des liens ci-dessus, ou cliquer sur un lien  sur le côté droit, dans 'articles récents' 'liste des articles'  ou  'archives' , et choisir ce que vous désirez .... Bon voyage. 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

Sungazing ou le Yoga du soleil :

Je souhaite vous faire découvrir une pratique peu connue : le yoga du soleil, appelé  sungazing par Hira R.M.( Indien) qui a recherché et retrouvé la technique ancestrale. Tout le monde peut la pratiquer, quelque soit sa condition physique.  Son but premier, comme tout yoga, est d’abord, de guérir de façon naturelle, les divers troubles et maladies, en se nourrissant directement de l’énergie solaire : gratuite. De plus, celui qui pratique cette technique ne craint plus de souffrir de la famine, car il se nourrit littéralement de l'énergie solaire., il se nourrit de Prana.  La seule condition ; suivre scrupuleusement et progressivement la technique.  Vous trouverez toutes les informations sur la technique, gratuitement, sur le site dont je vous laisse le lien çi-dessous.  Technique simple et précise.  Je la pratique depuis un peu plus de deux ans. ....Et je suis, aujourd'hui, Octobre 2012,  à 25 minutes de méditation sur la merveilleuse lumière du soleil au matin (quand il y en a à Bruxelles, bien sûr !)  Pratiquement, je prends mon vélo et vais là où je peux cueillir les rayons de soleil au matin ou au soir, car en ville il faut un peu chercher les lieux possibles, et j'ai trouvé ...   Tout le monde peut pratiquer Sungazing. C'est gratuit.  Si vous souhaitez en parler avec moi, contactez-moi, je me ferai un plaisir de partager mon expérience, ou répondre à vos questions si je peux y répondre !

   Plus bas, la technique pratique précise est décrite.

     Véronique

------------------------------------------------------------------------------------------------

Vidéo traduite en de nombreuses langues :

Reportage authentique d'un  'sun' Yogi Indien vivant en Inde.

 

 

   

Message ci-dessous relayé du site : www.sungazing.fr
 

 Le sungazing est l'art d'accueillir l'énergie solaire en soi pour l'utiliser comme source d'énergie pour son corps physique, et son mental.

Ce site contient différentes informations sur un processus proposé qui consiste à développer en soi la capacité de transmuter l'énergie solaire en énergie utilisable par notre propre corps.

Après s'être retiré de son travail, Hira Ratan Manek commença des recherches et des études sur les anciennes pratiques du sungazing pour lesquelles il a un intérêt depuis son enfance. Cette méthode vieille et oubliée était pratiquée dans les temps anciens dans de nombreuses parties du monde. Suite à une pratique de 3 années, il proposa à la science d'observer son corps puis effectua un jeûne de 211 jours sous le contrôle médical du docteur C.K.Ramachandran, un expert de la médecine allopathique et ayurvédique. Celui-ci fût suivi par un autre jeûne de 411 jours dirigé par un groupe de 21 médecins internationaux et scientifiques supervisé par le Dr Sudhir et le DrK.K. Shah, l'actuel président de l'association médicale indienne. La conclusion du rapport stipule que HRM (Hira Ratan Manek) ne c'est pas nourrit  d'aliments matériels durant cette pèriode et a subi quelques transformations physiologiques, notamment au niveau du cerveau.
Ce site donne des informations pour permettre à notre corps d'absorber l'énergie solaire pour notre physique, notre mental et d'envisager les effets multiples de cette mutation.

Si vous êtes intéressé, cliquez sur le lien ci-dessous:

   Entrée

 

www.sungazing.fr

 

 Le sungazing

ou l’art d’accueillir  l’énergie solaire en soi

Avant de commencer, il est évident que ce qui va être décrit ci-dessous doit être pratiqué strictement dans les horaires de sécurité, c'est-à-dire durant maximum une heure à partir du lever du soleil ou bien au plus tôt une heure avant le coucher de celui-ci (lorsque le niveau d'UV est proche de 0). En outre, comme vous allez le découvrir, c'est un processus progressif et il est très important de ne pas brûler les étapes et de bien prendre son temps pour que les yeux s'habituent à l'exposition solaire, comme indiqué ci-dessous. Si ces indications ne sont pas respectées, vous risquez d'endommager vos yeux de façon irréversible. Je décline toute responsabilité en cas de non-respect de ces consignes. Bien entendu, si tout ce qui est décrit ci-dessous est rigoureusement suivi, vous obtiendrez de cette pratique de nombreux bienfaits, y compris pour vos yeux !

 

Les instructions sont très simples :  

Cela consiste tout d'abord à rester pieds nus sur la terre ferme (ou le sable) pendant l'heure qui précède le coucher du soleil ou dans l’heure qui suit le lever du soleil. Dans cette position, observer simplement directement le soleil avec un regard détendu.

Le sable est la meilleure des textures pour la pratique du sungazing, car comme la terre mais d’une façon plus accentuée, il peut restituer l’énergie solaire absorbée en son sein au cours de la journée et a aussi une action de protection sur les yeux. Éviter d'être pieds nus sur la pelouse (juste pendant le sungazing), car celle-ci absorbe l’énergie solaire et refroidit les pieds. Éviter aussi les cailloux et les sols non naturels. Penser à ôter vos lunettes durant la pratique.  

Important : commencer doucement par 10 secs d'observation le 1er jour et augmenter chaque jour de 10 secs supplémentaires. Continuer jusqu'à atteindre 44 minutes d'observation (environ 9 mois si le soleil brille tous les jours). 9 mois pour mettre au monde un enfant, 9 mois pour commencer une nouvelle vie !

Les instructions sont fermes, mais pas rigides, ainsi : 

 

HRM a expérimenté sur son propre corps pendant trois années et a conçu cette méthode basée sur l'expérience avec des épreuves et des erreurs. Ceci peut être accompli par n'importe qui, dans n'importe quelle partie du monde, à tout moment de l'année. HRM n'est pas une figure unique et n'importe qui peut faire cela. Maintenant, des milliers de gens emploient cette méthode et obtiennent des résultats. Au Brésil, en Australie, en Allemagne, de nombreuses personnes subsistent de la lumière. C'est la renaissance d'une science qui a été pratiquée il y a longtemps. À l'origine c'était une pratique spirituelle dans les temps antiques et à présent cela devient une pratique scientifique, qui peut être suivie par n'importe qui, comme décrit ci-dessous. Jour après jour, cette pratique devient populaire et est appelée aujourd'hui « Le phénomène HRM ». Cette pratique évolue aussi par l 'expérience de chacun, ainsi, de nouvelles informations voient parfois le jour et apportent un complément dans la pratique. 

 

Le sungazing demande une période de votre vie de 9 mois dans le plus court des cas, c'est-à-dire si le soleil est présent chaque jour (en ce qui concerne l'observation solaire). 

Vous pouvez partager la pratique en trois phases:

De 0 à 3 mois, ensuite de 3 à 6 mois et de 6 à 9 mois.

En France, de par notre climat, arriver jusqu'à 44 minutes prendra plus longtemps : pour moi cela a pris 1 an et demi (du 12/01/2005, avec un été très ensoleillé, au 15/07/2006). Mais je vous assure que le temps passé à cette pratique est un bonheur. Ce n'est pas du tout une corvée à effectuer chaque jour, tant les bienfaits apparaissent rapidement.

N'OUBLIEZ PAS QUE RIEN N'EST PERDU DU TEMPS QUE VOUS AVEZ DEJA ACCOMPLI .

 3 - 6 mois

 

Par la suite, les maladies physiques commenceront à se soigner. 

70 à 80 % de l'énergie synthétisée par la nourriture est utilisée par le cerveau en tant que combustible pour les tensions et l'inquiétude. Avec une diminution des tensions mentales, le cerveau n'exige pas la même quantité d'énergie qu'auparavant. Grâce à cette diminution des tensions, le besoin d'ingestion de nourriture diminuera également.

 

Quand vous atteindrez la durée de 30 minutes à regarder sans interruption le soleil, vous serez lentement libéré de la maladie physique car, à ce moment-là, toutes les couleurs résultantes du soleil auront accédé au cerveau et au corps par les yeux. La couleur blanche est la somme de toutes les couleurs, il suffit d'utiliser un prisme pour s'en rendre compte: celui-ci diffracte la lumière en différentes couleurs comme nous le montre l'image ci-dessous. Vous pouvez aussi utiliser un cercle en papier sur lequel vous disposez en quartiers uniformes les couleurs de l'arc-en-ciel aux crayons de couleur  (cercle chromatique > ici vous pouvez en imprimer un pour faire l'expérience chez vous). Si vous faites tourner rapidement ce disque (en utilisant la pointe d'un crayon placée au centre par exemple), vous allez constater que les couleurs fusionnent pour laisser apparaître la couleur blanche de façon uniforme. Il se passe la même chose dans notre corps...

 

Le cerveau règle l'écoulement des couleurs du prana (de l'énergie) convenablement aux organes respectifs. Tous les organes internes obtiennent l'approvisionnement suffisant dans la couleur d'énergie qui leur correspond. En effet, les organes essentiels dépendent de certaines « couleurs énergétiques ». Les vibrations énergétiques, correspondant à des couleurs, atteignent les organes et redressent toutes les insuffisances. Cela fonctionne comme la thérapie des couleurs (la chromothérapie) ou le Reiki et le Prana curatif. Il y a beaucoup d'informations disponibles sur la thérapie des couleurs et quelques recherches vous en diront plus. C'est un processus qui peut vous libérer des maux physiques après 1 ou 2 semestres (si la météo le permet). Après 3 ou 4 mois, vous pouvez être traité de vos maux physiques en vous aidant en plus de l'autosuggestion. 

 

La photo synthèse, que nous comprenons mal, n'a pas besoin en fait de chlorophylle. Seules les plantes ont besoin de chlorophylle. Le corps humain peut le faire avec un milieu différent. La photosynthèse transforme l'énergie du soleil en formant une énergie utilisable. C'est de cette façon que les cellules photovoltaïques fonctionnent : l'électricité est produite, l'eau est chauffée, les batteries solaires font fonctionner nos appareils... 

Les yeux reçoivent le spectre entier de la lumière du soleil, qui est distribuée aux différentes parties du corps par le cerveau. En conséquence, vous êtes progressivement guéri de vos maladies. Pendant que vous continuez de regarder fixement le soleil, votre énergie n'est plus épuisée par des troubles mentaux ou des maux physiques ; ainsi, son niveau de stockage augmente dans votre corps.

   
                                  

 

Voici le détail de la pratique :

0 - 3 mois

A chaque fois, juste avant d'aller observer le soleil, il est d'abord conseillé de boire beaucoup d'eau. Faites de même après la pratique. Le premier jour, pendant les heures sûres (lever ou coucher du soleil), commencez par un maximum de 10 secondes. Le deuxième jour 20 secondes d'observation solaire au lever ou au coucher du soleil (jamais les deux !) puis ajoutez dix secondes chaque jour de réussite. Ainsi, après 10 jours continus d'observation fixe et détendue du soleil, vous avez atteint 100 secondes c.-à-d. 1 minute et 40 secondes. Restez sur la terre nue avec les pieds nus. Les yeux peuvent cligner au début (n'hésitez pas à le faire si vos yeux piquent ou si vous avez du mal à les maintenir face à l'éclat du soleil). Le calme ou la rigidité des yeux n'est pas exigé au commencement, mais des yeux ouverts le plus longtemps possible apportent des effets plus rapides.   

Dites-vous que les rayons du soleil ou les lumières qui entrent dans vos yeux ont d'immenses avantages et ne vous nuiront pas. Ceci vous donnera plus tôt, plus vite, de meilleurs résultats. Même sans intention particulière cependant, vous obtiendrez également les résultats à condition que vous suiviez la pratique, mais cela prendra plus longtemps. D'autre part, vous n'avez besoin de ne limiter aucune de vos routines quotidiennes. Il n'y a aucune restriction. Vous pouvez apprécier votre nourriture tout en appliquant cette pratique. Votre santé s'améliorera et la faim diminuera progressivement par la suite d'elle-même. Vous pouvez regarder fixement au même endroit et en même temps quotidiennement..  

Si vous priez, vous pouvez avoir n'importe quelle prière de votre choix. Aucune particularité n'est suggérée et ce n'est pas une condition. Comme précaution, faites examiner vos yeux par un docteur. Cela doit rester surveillé d'un point de vue scientifique (j'ai fait 2 contrôles chez 2 ophtalmologues et le diagnostic est sans problème)  

Si vos yeux piquent ou bien si vos joues sont un peu trop chaudes, cessez de regarder. Employez le bon sens tout simplement !  

Quand vous atteignez trois mois, vous aurez regardé fixement le soleil 15 minutes. Si vous pouvez regarder la TV pendant 3 heures, vous pouvez sûrement regarder le soleil aussi ;-). Que se produit-il lorsque vous arrivez à 15 minutes ? L'énergie du soleil ou les rayons passant par l'oeil humain chargent la région de l'hypothalamus qui est la voie derrière la rétine menant au cerveau humain. Pendant que le cerveau reçoit l'alimentation en énergie par cette voie, il est activé comme " un minuteur ". Un "logiciel" inhérent au cerveau amorcera son fonctionnement et nous commencerons à réaliser les changements puisque nous n'aurons dès lors plus de tension mentale ou d'inquiétude.  

En outre, nous aurons l'art de faire face de plus en plus aux problèmes de la vie en développant un mental positif. Le courage se développe et les défectuosités de l'esprit disparaissent progressivement. C'est la première phase de la méthode et cela intervient aux alentours de 3 mois de pratique. 

 Les humains ont de bonnes et mauvaises qualités, qui sont 2 côtés de la même pièce de monnaie. En l'absence de la lumière du soleil, nous développons de mauvaises qualités. Quand la lumière du soleil entre dans le cerveau, les bonnes qualités se développent en remplaçant les mauvaises. Par la suite, même l'ignorance spirituelle partira. Parfois, vous devenez confus dans ce que vous entendez et lisez. Vous obtenez une information contradictoire telle que le vin rouge est bon pour vous / l'alcool est mauvais pour vous. Vous êtes dérouté avec les problèmes de la vie et détesté les prises de décisions. Toutefois, après 3 mois d'observation fixe du soleil, vous développez un sentiment de confiance et connaissez intuitivement les réponses pour vous-même. Il y a un équilibre dans l'esprit qui se crée, et vous êtes en mesure de juger des réponses adaptées en fonction de votre personne : les réponses correctes pour vous. Vous développez les puissances qui sont déjà en latence en vous. Les mauvaises qualités disparaissent : irritabilité, avarice, jalousie... Vous devenez une créature aimable.  Vous deviendrez une personne compatissante. C'est une grande contribution à la paix dans le monde. Une approche positive crée des solutions aux problèmes et à la perte dans la société. Il n'y aura aucun besoin d'ingénieurs en environnement, car le respect de notre environnement (et des êtres vivants) sera naturel chez vous, car vous entrez alors en vraie relation avec ce qui vous entoure !. En 3 mois et demi, si le soleil à été très présent, tout change... 

En outre, la dépression mentale partira. Les psychiatres observent que la tristesse est provoquée par manque de lumière du soleil, aujourd'hui on entend souvent parler de l'influence de la lumière sur le moral. Avec la pratique du sungazing, vous n'aurez plus de dépression dans votre vie. Vous réaliserez un équilibre d'esprit serein. Ce qui doit se produire, vous serez en mesure de le laisser se produire. La plupart d'entre nous, à notre manière, nous avons une certaine sorte de trouble mental ; c'est le plus grand problème de l'humain, et cela peut être guéri par l'utilisation appropriée de la lumière du soleil.

6 - 9 mois

 

Après 6 mois, vous commencerez à connaître la forme originale de la nourriture, notre soleil, vous la sentirez entrer en vous. En plus, cela diminuera l'effet des toxines que vous prenez dans votre corps lorsque vous mangez de la nourriture régulièrement. 
À partir de 7,5 mois (35 minutes) d'observation fixe, la faim commence à diminuer de façon palpable. 
Celle-ci vient en raison des besoins en énergie du corps, c'est une nécessité pour son existence. La nourriture n'est pas forcement une nécessité pour que le corps fonctionne, L' ENERGIE seule l'est. Par convention, vous obtenez indirectement l'énergie du soleil tout en mangeant de la nourriture qui est un sous-produit de l’énergie du soleil. S'il n'y avait aucune lumière du soleil, aucune nourriture ne se développerait. 

Par conséquent, vous consommerez de plus en plus la forme "primordiale" de la nourriture, la faim diminue par la suite. Après huit mois, votre faim pourrait avoir presque disparu. Pour un sceptique ou en fonction des individus, de divers facteurs et de la puissance de votre pouvoir de suggestion (ou la foi pour les croyants), cette période peut être de 9 mois (44 minutes), voir plus. Après ce temps, la faim peut disparaître pour toujours pour certains. Tous les mécanismes qui sont associés à la faim comme les besoins d' arômes et les douleurs liées à la faim peuvent également disparaitre parfois. D'ailleurs, l'énergie est à un niveau plus élevé. Il y a une évidence (ayant eu cette expérience) que le cerveau est bien activé avec de l'énergie solaire. Vous sentez de plus en plus concrètement, physiquement, l'énergie qui pénètre votre corps durant les séances d'observation. Vous êtes alors "solarisé".

 

Sunman by Elan Sun Star (www.sunstarphoto.com)

Après 9 Mois
Après neuf mois ou quand vous atteignez 44 minutes d'observation, vous devriez stopper l'exposition des yeux puisque la science solaire interdit de regarder plus longtemps le soleil pour le soin des yeux (information issue d'anciens écrits). Toutefois, le corps sera déchargé quand vous cesserez la pratique, et il doit donc être rechargé. Pour ce faire, maintenant vous devez commencer à marcher pieds nus sur la terre nue pendant 45 minutes chaque jour pour un total de 6 jours/7 pendant un an. Marchez détendu. Aucun besoin de marcher vite ou d'une autre façon. N'importe quel moment de la journée est correct, toutefois il est préférable de le faire quand la terre est plus chaude et la lumière du soleil tombe sur votre corps. 

Pour retourner vers ce temps d'observation moins élevé, vous devez diminuer progressivement de minute en minute à partir de 44 min jusqu'à 15 minutes d'observation solaire, et continuer à pratiquer 15 minutes par jour le restant de votre vie quand vous pouvez. Cela peut être pratiqué en plus de la marche pieds nus sur la terre. La marche pourra cesser, si vous le désirez, au bout d'une année ou bien être pratiquée encore ensuite quand vous le voudrez de temps en temps.

Quand vous vous promenez pieds nus, une glande importante au centre du cerveau appelée la glande pinéale (ou "le troisième œil") est activée. Le gros orteil du pied représente cette glande. Il y a 25 ans, on la considérait comme une glande inutile. Maintenant, c'est devenu une glande importante pour l'étude et jusqu'ici environ 18.000 articles ont été édités à son sujet. On l'a toujours connue comme « le siège de l'âme ». Les quatre orteils restants représentent les glandes pituitaires, l'hypothalamus, le thalamus et les amygdales. Les amygdales, depuis quelques années, ont gagné en importance dans la recherche médicale. Ce sont des "noyaux du soleil" ou de l'énergie cosmique et elles jouent un rôle important dans la photosynthèse par l'intermédiaire de la lumière du soleil accédant au cerveau par l'œil. Quand vous marchez pieds nus en promenade, votre poids corporel stimule ces 5 glandes par vos orteils. Cela est renforcé par l'énergie de la terre et le prana (l'énergie) du soleil qui touche la tête (chakra de la couronne). Tout cela crée donc un champ magnétique et le corps/cerveau se recharge avec de l'énergie du soleil qui entre en vous. 

Détendez-vous, marché 45 minutes pendant une année et le besoin de nourriture continuera alors à diminuer. Après un an de recharge, si vous êtes satisfait de votre progrès, vous pouvez arrêter la marche pieds nus. Vous serez libéré du besoin de manger de la nourriture physique lorsque vous pourrez vous abstenir d'absorber de la nourriture durant 5 jours sans en être affectée (perte d'énergie/perte de poids trop excessif).

Toutefois,il est important de rappeler que l'absence du besoin de s'alimenter n'est pas le but du sungazing. Son objectif est avant tout une parfaite santé globale de l'individu. En outre, dans notre contexte climatique et social, il est difficile (mais pas impossible je pense) d'atteindre cet objectif avec le sungazing. On peut toutefois raisonnablement dire que vos besoins alimentaires peuvent diminuer jusqu'à ce qu'un repas par jour vous convienne bien, quelle que soit la saison, peut-être moins en été. Il n'est pas rare que durant cette période d'ailleurs, quelques jus de fruits ou de légumes vous suffisent au cours de la journée. Ce site reste avant tout la description du protocole proposé par HRM qui, lors de son processus, vivait dans une région très ensoleillée. 

À ce moment-là, le fait de sortir simplement pour accomplir vos tâches journalières suffira à vous recharger en énergie solaire (4 à 5 min/jour). Mais vous pourrez toujours observer le soleil 15 min par jours comme l'encourage à pratiquer HRM si vous voulez et marcher pieds nus de temps en temps.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une fois atteintes les 44 minutes (prenez tout le temps qu'il faut), on arrive à la 2e étape du processus :

Elle consiste à arrêter l'observation solaire et à marcher pieds nus sur la terre nue chaque jour pendant 45 min sans condition particulière si ce n'est qu'il est préférable que la terre soit chauffée par le soleil et que les rayons du soleil éclairent votre corps, en particulier le sommet de la tête. Continuez ainsi chaque jour pendant 1 an.

Il est possible que vos pieds souffrent un peu à cause de la marche sur le sol nu, mais comme dit HRM : « si l'esprit accepte, le corps accepte et si le corps accepte, l'esprit l'accepte aussi ». De toute façon, la voûte plantaire se renforce assez rapidement et la douleur disparaît (j'ai pu le constater ainsi qu'un développement de peau renforcée sous le pied !).  

Si vous avez aimé regarder le soleil et que vous ne souhaitez pas arrêter l'observation solaire (et aussi si vous voulez accélérer vos progrès dans une certaine mesure), vous pouvez descendre progressivement à partir des 44 minutes jusqu'à 15 min par jour. Chaque jour vous diminuez le temps d'observation de 1 minute jusqu'à arriver à 15 minutes. À ce niveau, vous pouvez continuer ainsi toute votre vie. En effet, rester à 44 minutes ou faire plus peut être dangereux d'après les textes anciens ou bien avoir des effets contraires. En outre, une fois que la glande pinéale est rechargée, il n'est pas forcément nécessaire de continuer le processus d'observation. Toutefois, vous pouvez revenir progressivement à 15 min d'observation solaire par jour si vous en avez envie, en plus donc de la marche, et le faire toute votre vie. De toute façon, vous conviendrez par vous-même du bien-être que cette pratique apporte et vous aurez probablement envie de continuer.

-------------------------------------------------------------------------------------

 

  • Si vous oubliez un jour ou si le temps ne le permet pas, pas de problème, continuez le jour suivant à partir du temps où vous vous étiez arrêtés (par exemple, si vous en étiez à 15 min et 20 secs et qu' il pleut le lendemain, vous reprenez le surlendemain après la pluie à 15 min 20 secs)

 

  • Si vous ne pouvez pas pratiquer à cause des conditions météorologiques pendant presque une semaine, reculez votre temps de pratique sungazing de 10 secs lorsque vous reprenez la semaine suivante.


 

  • Si vous ne pouvez pas pendant plusieurs mois (en hiver), lorsque vous reprendrez la pratique, revenez à 1 min d’observation, mais augmenté chaque jour non pas de 10 secs, mais de 1 minute par jour jusqu'à retrouver le temps ou vous vous étiez arrêtés auparavant.

 

  • Si vous avez de la difficulté à tenir sur vos jambes, vous pouvez le faire assis(e) sur une chaise. Si vous êtes alité, vous pouvez le faire couché sur votre lit, en regardant le soleil par la fenêtre. Ces possibilités ne sont pas l'idéal mais c'est mieux que rien. Les résultats arriveront mais ils seront simplement retardés. En hiver, vous pouvez pratiquer derrière la fenêtre de votre cuisine (pas besoin d'être pieds nus, bien entendu, puisque c'est le contact des pieds avec la terre nue qui est intéressant et dans ce contexte de froid, c'est difficilement possible et non conseiller).

 

  ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

     Question santé

 

     Yoga : Auto-guérison et développement personnel

 

 

     Amour, puissance et santé : En nous

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Mention légale : Cette page fournit des informations, qui ne remplacent pas la visite chez un Docteur qui seul peut diagnostiquer, guérir et donner des avis médicaux. Cette page informe les gens à propos d'options que les non professionnels utilisent parfois pour mener des expérimentations et se guérir soi-même. Ces informations ne doivent pas être assimilées à un avis médical ou à la pratique de la médecine. L'auteur de ces pages n'assume aucune responsabilité sur la façon dont ces informations sont utilisées ou comprises. Aucun produit n'est envoyé ou vendu sur ce site internet. Aucune somme d'argent n'y est demandée ou facturée.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thierry 15/07/2017 10:40

Bonjour Véronique,
Je me permets de vous contacter car étant pratiquant de yoga/méditation les yeux constamment fermés avec le lever du Soleil et rentrant en transe avec le lever du soleil où je vis des états modifiés de conscience très profonds, je me sens de plus en plus attiré par cet élément à la fois extraordinaire et naturel qu'est le soleil. Je me pose les questions suivantes :
En lisant les informations sur Internet, le sungazing (fixer le soleil, en anglais) est une pratique qui consiste à fixer le soleil (au lever et au coucher du soleil, au moment où l'intensité lumineuse est moindre) dans un but spirituel ou pour se « nourrir de lumière » selon certaines croyances liées aux pratiques énergétiques et diffusée depuis 1992 par l'hindou Hira Ratan Manek. Le sungazing est appelé aussi solar-healing (guérison solaire en français). Certaines personnes préconisent de fixer le soleil pendant les 15 premières minutes du lever du soleil et les 15 dernières minutes du coucher du soleil pour stimuler notre glande pinéale. D’autres personnes préconisent, au niveau de la pratique : un rendez vous régulier avec le soleil levant ou couchant. Le premier jour de ta pratique tu vas regarder le soleil 10 secondes directement entre trois yeux. Et chaque jour tu vas augmenter ton temps d'observation de 10 secondes. Il n'y a aucun obstacle entre tes yeux et le soleil. Aucune vitre, aucune lunette. Rien. Ta pupille peut capter la lumière solaire directement. À raison d'une augmentation d'observation de 10 secondes par jour, et en comptant des mois de 30 jours, il te faudra 9 mois pour atteindre la pratique maximale conseillée de 45 minutes. La question que je me pose : faut-il garder les yeux fermés ou ouverts ? Complètement ouverts ou entr’ouverts ? Le fait de garder les yeux ouverts pendant un temps important n’est-il pas dangereux pour les yeux et la vue ?
Quelle est la différence avec le phosphénisme qui évoque que l'on peut pratiquer avec le lever et le coucher du soleil en fixant le soleil, sans lunette, pendant 2 à 3 seconde ?
Par contre, les temps que l’on mentionne correspondent à un observateur placé au niveau de la mer. De mon côté, j'habite en montagne et je suis continuellement entre 1000 et 2000 mètres d'altitude. Vous savez très bien que plus on s’élève en altitude, plus le rayonnement solaire est intense. De ce fait, est-ce que le temps d'observation en altitude doit être réduit en conséquence ? Ma question est identique concernant l'observation avec le reflet du soleil sur l'eau ou l'on peut observer un phosphène par lumière réfléchie (ou lumière polarisée) ? Et si c'est un soleil voilé, cela marche aussi ?
Comme je rencontre toujours des troubles de l'attention et de mémoire malgré toutes mes pratiques actuelles, est-ce que le sungazing peut être efficace d’après-vous sur ces troubles ? Est-ce que cela peut nous amener plus de présence à la vie, surtout pendant la méditation, voire nous libérer de mémoires karmiques ?
Je vous remercie de toute l'attention que vous porterez à mon message, ainsi que des éléments de réponses que vous me transmettrez.
Recevez mes cordiales salutations.
Thierry

Véronique 23/07/2017 12:30

Bonjour Thierry,

Merci de votre commentaire.
On peut regarder le soleil les yeux ouverts sans danger, pour autant qu’on le fasse dans l’heure après le lever du soleil, et dans l’heure avant le coucher. (voir sur internet les heures de lever et coucher du soleil, suivant votre zone géographique et suivant les mois de l’année.) Dans cette pratique , les yeux sont complètement ouverts. Augmenter la durée de 10 secondes par jour est une sécurité qui prépare les yeux et l’esprit. A 45 minutes, diminuer progressivement la durée. Il ne faut pas rester à cette durée sur le long terme, ce n’est pas bon. Il n’est pas obligatoire d’arriver à 45 minutes. C’est juste un maximum possible. Après, il faut diminuer la durée. Puis choisir une durée confortable pour soi qui n’excède pas 25 minutes, pour une pratique régulière, si on souhaite poursuivre. Si on ne peut pas pratiquer un jour ou une période, c’est sans problème, on reprend et continue après. Ne rien forcer. Ecouter son corps et ses besoins.

Le posphénisme est une autre pratique, yogique, appelée tatraka, (ou trataka), qui n’a rien à voir dans les effets et la pratique du sungazing. C’est différent. L’important de trataka, c’est la concentration intérieure sur un seul point : Après avoir regardé le soleil levant pendant plus ou moins 2 minutes (ou la nuit, le soir, une bougie allumée,à 1 mètre de distance, pendant 2-3 minutes), puis de fermer les yeux et regarder le point lumineux derrière les paupières fermées, durée illimitée. On y voit alors les couleurs et le point lumineux derrière les paupières fermées. C’est un phénomène naturel et biochimique. Cela n’a rien de mystique ou de surnaturel. La concentration acquise par trataka, favorise l’intériorisation, la concentration, et la pacification du mental et des émotions. C’est l’objectif. Néanmoins, on pourrait dire que le sungazing est un trataka extérieur. (fixation du soleil extérieur)

Sungazing en altitude ? Je ne pense pas que cela soit un empêchement. Mais ce serait bien de diminuer la durée maximale, et de sentir si les yeux picotent ou autre manifestations. Pourquoi ne pas tout diviser plus ou moins en deux ? Durée progressive de 5 secondes. Durée maximale de 25 minutes. Durée de routine sur le long terme de 15 minutes ? A vous de voir. Avec le soleil voilé, cela marche aussi. Et au creux de l’hiver, on peut le faire pendant la journée. Vous voyez, tout est en nuance et est une question de bon sens. Pas d’excès.

Pour les troubles de l’attention que vous évoquez, c’est certain que trataka sur une bougie, (ou le soleil levant-couchant) est excellent. Augmentez de préférence la durée d’observation du point lumineux ( et des couleurs changeantes) les yeux fermés.
Et même, restez à observer ce centre de concentration intérieur quand les phénomènes lumineux ont disparus. Avec cette pratique, vous activez ‘Ajna chakra’, le centre de la glande pinéale, qui favorise la concentration yogique dont nous parlons.
Si le sungazing vous est une aide, faites-le. Je pense que trataka est mieux indiqué et plus simple pratiquement parlant, pour la concentration. Avec trataka, (phosphénisme) oui, cela amène plus de présence à la Vie, car le mental-émotion s’apaise davantage. Libérer les mémoires karmique ? Oui, aussi, pour la même raison. A cela doit nécessairement s’ajouter un choix de vie dans la paix, le bien accomplis, l’amour, le non jugement, la libération de toutes peurs, et si cela vous inspire aussi, la re-connexion personnelle au Tout Autre qui nous dépasse infiniment, et dont nous sommes chacun ‘image et ressemblance’.
Tout cela contribuent à la guérison de nos divers maux et nos limitations. A vous de faire votre expérience. On peut très bien pratiquer trataka à certains moments, et sungazing à d’autres.
Mes cordiales salutations,
Namaste,
Véronique


Steven 28/05/2014 16:40

Bonsoir.
Ce que tu as écrit à confirmer tout ce que je ressentais. Ce que j'ai à expliquer est en fait très long, qui regroupe méditation, connaissance de ses chakras dont le 3 eme oeil.
Je suis moi même un exemple et depuis quelques jours je découvre beaucoup.
Mon milieu très bruyant, et tout le temps agité, ou je vis à fait que je me suis isolé. J'ai pu prendre conscience de la réalité des choses.
Depuis mon enfance j'en entendais parler du 3eme oeil.
Mias il y a juste quelques jours qu'un viel a moi, on s'est séparé depuis tout petit et avec qui je gardais un contact assez restreint s'est mis à m'en parler de nouveau.

J'ai tout de suite fait des recherches et cela m'as permis de comprendre des événements que j'avais déja vécu. Mais dont je n'avais pas l'explication. J'ai approfondi mes recherches sur le 3eme oeil qui m'as conduit a la découverte des chakras, le premier que je ressentait déja et je confondais avec des battements de coeurs, c'etait mon plexus solaire. Peu a peu j'ai pris connaissance des 6 autres situés au même endroit sur les images dont dont j'avais eu les informations. Je ne vous dit pas le changement que j'appercoit en moi.

C'est la que votre histoire entre en jeu. Sans avoir encore lu votre article.
Bizzarement je me suis tout suite interessé au soleil après la découverte de ses chakras.
J'ai fixé le prochain coucher de soleil. Au début c'était fort, mais vite , j'ai pu dicerner le soleil lui même. Il y avait une sorte de de petite lumière qui tournait très vite autour du soleil. Je me suis mis à plus regarder. Je distinguait parfaitement le soleil et les nuages, je sentais vivre une lumière. Quand je me suis retiré, tout était un peu sombre, et je remarquais devant moi au niveau du 3 eme oeil, une lumiere orange, jaune, comparable au soleil que je regardais. Quand je fermais les yeux ce orange, jaune devenait bleu sombre, violette, comme ce qui était dit dans les informations que j'ai lu sur le 3eme oeil qui est de coluer violette.
J'ai la confirmation que réside dans le soleil une très forte energie qui aliment e ce monde.
Effectivement, méditons sur les plantes, qui n'ont besoin que d'eau et du soleill pour vivre. Et j'ai lu quelque part, si il n'avais pas de lumière, il n'y aurait pas de vie. Car tout ce qu'on mange, provient de ses plantes qui puisent leur energie du soleil.
Il est la gratuitement, pour nous, et les gens s'y passent.
C'est pas bête ce que je veux dire, mais un passage ou vous parlez de marcher pieds nu me rappelle les fous. J'en rencontrent dans ma ville, qui marchent la dans la rue, sous le soleil, n'on rien a manger et pourtant ils sont toujours la. Et il y a bien d'année quand j’étais très petit on se posait des questions de savoir comment il arrivai a tenir, car on les voyait tout le temps et pendant des années.
Il y a bien de ce choses sur lequel nous devons nous pencher.

Je vous remercie beaucoup si vous avez pu bien lire ce que j'ai écrit.

si cela vous intéresse veuillez bien me répondre. J'ai encore besoin de plus d'explications, car on ne cesse pas d'apprendre.
merci.


Steven.

Véronique 28/05/2014 18:50

Merci de votre commentaire, de votre recherche et expérience personnelle.
Oui, on ne cesse pas d'apprendre.
Je vous souhaite joie et paix sur votre chemin,
Véronique.

Présentation

  • : yoga et compagnie
  • yoga et compagnie
  • : Choix d’articles et vidéos qui tournent autour du bien-être du corps, de l’âme et de l’esprit : Esprit du Yoga et art de vivre. Invitation à une réforme personnelle, pour amorcer le changement que tout le monde attend ! C'est maintenant que cela se passe.
  • Contact

Recherche

Liens